Isère : opéré à la place d’un autre

  • A
  • A
Isère : opéré à la place d’un autre
@ MaxPPP
Partagez sur :

Un patient d'un hôpital de Vienne a subi une intervention chirurgicale en urgence…par erreur.

L’erreur. Un patient d'un centre hospitalier de Vienne, en Isère a été opéré en urgence à la place d'un autre qui avait été renvoyé chez lui par erreur, a fait savoir mercredi le directeur de l'hôpital, confirmant une information du Dauphiné Libéré. Le centre hospitalier Lucien-Hussel effectue actuellement des recherches pour identifier cette dernière personne qui doit subir une opération délicate visant à consolider une artère qui présente un anévrisme, selon des informations d'Europe 1.

"C'est une faute grave". L'erreur sur les identités, survenue lors de scanographies "malgré de nombreuses procédures de contrôle", remonte au 27 novembre 2012 mais elle n'a été portée à la connaissance de l'hôpital que le 4 avril, a précisé le directeur de l'établissement, Gérard Servais. "Il s'agit certainement d'une erreur professionnelle, d'une faute de défaut de contrôle qui n'a pas été appliqué. C'est une faute grave", souligne-t-il au micro d'Europe 1. Une enquête administrative est en cours à l'hôpital pour retrouver le personnel à l'origine de cette faute.

Il aura un dédommagement. C'est lors d'une visite de contrôle chez un radiologue d'un autre établissement que le patient opéré par erreur a été informé du problème. "Il a accepté nos explications, et ne court aucun risque du fait de l'intervention qui a été pratiquée", a commenté Gérard Servais. Selon des informations d'Europe 1, il a accepté un suivi médical par sécurité et il percevra un dédommagement de l'assurance contractée par l’hôpital.

A la recherche du patient à opérer.  Le centre hospitalier Lucien-Hussel n'a cependant pas réussi à identifier le patient qui aurait dû être opéré, indiquant simplement, d'après ses radios, qu'il s'agissait d'un homme de plus de 50 ans. 145 personnes correspondant à ce profil et présentes dans l'établissement le 27 novembre 2012 ont été convoquées pour une visite immédiate, la pathologie décelée requérant "un caractère d'urgence" selon Gérard Servais, pour qui la recherche du patient constitue une véritable course contre-la-montre.