Isère : les deux suspects ont avoué

  • A
  • A
Isère : les deux suspects ont avoué
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Les deux jeunes, soupçonnés d'avoir poignardé un septuagénaire, devaient être mis en examen.

Deux jeunes, dont un mineur âgé de tout juste 17 ans, devaient être mis en examen pour homicide volontaire dans la nuit de vendredi à samedi, dans le cadre de l'enquête sur l'agression mortelle dont a été victime un septuagénaire, le 6 juin dernier, à Saint-Martin-d'Hères, dans la banlieue de Grenoble, en Isère. "Il y a eu une volonté de blesser très gravement", a assuré le procureur de la République.

Le vol pour mobile

Aldo rentrait d'une partie de boules quand il a été agressé par deux jeunes, qui ont tenté de lui dérober son portefeuille. La victime venait en effet de gagner quelques centaines d’euros au PMU et avait exhibé des liasses de billets devant des amis. Alors que l'homme tentait de se défendre, l'un des deux jeunes lui a asséné deux coups de couteau, dont un mortel.

C'est sur la base d'un coup de fil anonyme à la police que les enquêteurs sont parvenus à identifier le majeur, qui a été accompagné par un éducateur mercredi soir au commissariat de Grenoble. Le deuxième suspect a été arrêté à son domicile à Saint-Martin-d'Hères.

Ils risquent la perpétuité

Déjà condamné pour vols et placé en foyer, le majeur reconnaît sa participation à l'agression mais désigne comme auteur des coups de couteau le mineur. Âgé de 17 ans et jamais condamné, il commence à reconnaître les faits après avoir nié.

Les deux jeunes encourent la réclusion criminelle à perpétuité.