Isère : 14 ans et déjà escroc

  • A
  • A
Isère : 14 ans et déjà escroc
@ MaxPPP
Partagez sur :

Un ado a été arrêté pour avoir acheté à des particuliers du matériel high-tech avec des chèques volés.

L'escroc était âgé… de 14 ans. Un adolescent a été interpellé et placé en garde à vue vendredi pour avoir payé une dizaine d'objets high-tech avec des chèques volés. Plusieurs plaintes avaient été déposées contre le jeune garçon, résident à Saint-Jean-de-Moirans, en Isère. Ce dernier a reconnu les faits lors de sa garde à vue, rapporte Le Dauphiné Libéré.

Des paiements étaient automatiquement refusés. Son terrain de jeu : les sites de petites annonces. L'adolescent parcourait en effet les sites, du type leboncoin ou ebay, à la recherche d'internautes mettant en vente du matériel informatique. Le jeune garçon donnait ensuite rendez-vous aux particuliers en précisant d'emblée qu'il les payera avec "un chèque appartenant à sa grand-mère". Sauf qu'en réalité, il s'agissait de chèques provenant d'un chéquier perdu par une retraitée résident à Voiron. Résultat : les paiements étaient automatiquement refusés par la banque. Au total, une dizaine de vendeurs se sont fait avoir par le jeune garçon.

La "grand-mère" ne connaît pas l'ado. Jusqu'au jour où un internaute a été intrigué par le profil de l'adolescent. Le vendeur a donc demandé le nom, le prénom et l'adresse de la "grand-mère" en question. En appelant la principale intéressée, il découvre alors que la grand-mère ne connaît pas ce "petit-fils" et surtout qu'elle a perdu il y a quelques mois son chéquier, qu'elle avait laissé par mégarde sur le toit de sa voiture, avant de faire opposition auprès de sa banque.

Un iPad et deux téléphones retrouvés. Le vendeur, qui vient donc d'avoir confirmation que l'adolescent cherche à l'arnaquer, lui donne alors rendez-vous et prévient la police. Les gendarmes lempsiquois, avec le concours de leurs homologues de la brigade de recherches de La Tour-du-Pin, s’invitent donc au rendez-vous, fixé vendredi 14 juin dernier à Châbons. Là, l'adolescent est interpellé et placé en garde à vue. Son domicile est perquisitionné et les enquêteurs découvrent chez lui un iPad ainsi que deux téléphones portables, le reste ayant déjà été revendu. Le jeune homme devrait être convoqué prochainement devant le juge pour enfants du tribunal de Grenoble.