Intempéries : le corps du nouveau-né disparu dans le Gard retrouvé

  • A
  • A
Intempéries : le corps du nouveau-né disparu dans le Gard retrouvé
@ MAXPPP
Partagez sur :

DRAME - Dans le Gard, une famille et un quinquagénaire ont été piégés par les eaux, alors qu'ils traversaient des ponts submergés. Un homme est mort en Lozère, emporté dans sa voiture par les flots.

Les fortes pluies qui se sont abattues sur le Gard dans la nuit de vendredi à samedi ont fait quatre morts, selon un bilan établi par la préfecture du département. En Lozère, les intempéries ont également fait une victime, un homme, emporté par les flots alors qu'il était dans sa voiture, selon les secours. Dans les Hautes-Alpes, un sexagénaire a perdu la vie après une chute liée aux fortes pluies.

Une famille piégée par les eaux. Une voiture où se trouvaient un couple et ses deux enfants en bas âge a été emportée vers minuit par les flots en passant sur un pont au-dessus d'un cours d'eau en crue entre les communes de Cruviers-Lascour et de Saint-Césaire de Gauzignan, au pied des Cévennes. Le père s'est extrait de la voiture et a été secouru par des témoins, mais le reste de la famille a été emporté dans le véhicule qui a été localisé à 06h45 en aval du pont par les secours. La mère et l'un des deux enfants sont décédés. Le corps du plus jeune enfant de la famille, un nouveau-né de 1 ans, a été retrouvé sans vie par les secours.

Un quinquagénaire retrouvé mort. Dans le nord du département, près de Bessèges, le corps sans vie d'un quinquagénaire a également été retrouvé à l'intérieur de son véhicule, "à 150 mètres en aval d'un pont qu'il traversait lorsqu'il a été submergé", précise la préfecture.

Le Gard n'était pas placé vendredi soir en vigilance orange pluies-inondations, contrairement à quatre départements du Sud-Est, les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Var et les Alpes-Maritimes. Il était en vigilance jaune où il est conseillé d'être "attentif" si l'on pratique "des activités sensibles au risque météorologique ou à proximité d'un rivage ou d'un cours d'eau".

Un sexagénaire mort dans les Hautes-Alpes. Un homme d'une soixantaine d'années est mort dans les Hautes-Alpes après avoir chuté au sol alors qu'il tentait de déboucher une canalisation obstruée par les pluies abondantes de la nuit, a-t-on appris auprès des pompiers. La victime, résident permanent d'un camping situé à Nesses, près de Gap, tentait vers 10h30 de déboucher une canalisation du réseau fluvial obstruée lorsqu'il a chuté à terre après avoir été déséquilibré pour une raison inconnue.

Le sexagénaire, découvert en arrêt cardiaque par les pompiers à leur arrivée sur les lieux, est mort peu avant midi à l'hôpital de Gap, où il avait été transporté. Une enquête a été ouverte par la police sur les circonstances exactes de l'accident. Dans le département, 90 mm de précipitations (soit 90 litres d'eau au mètre carré) ont été relevés depuis samedi minuit. Au total, les secours sont intervenus à 50 reprises pour 200 appels, en particulier dans le Gapençais et la vallée du Champsaur.