Inondations : des "dégâts très importants" dans le Doubs

  • A
  • A
Inondations : des "dégâts très importants" dans le Doubs
@ JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP (illustration)
Partagez sur :

La crue de plusieurs rivières a détruit ou endommagé la voirie et inondé des habitations.

De violents orages dans le Doubs ont causé d'importants dégâts dans plusieurs communes du département où la crue du Doubs et de plusieurs rivières a détruit ou endommagé la voirie et inondé des maisons, des caves et des garages, a-t-on appris dimanche auprès de la préfecture. Depuis vendredi, le Doubs "a connu des orages très forts qui ont produit des dégâts très importants dans le nord. Plusieurs dizaines de communes sont touchées", a indiqué  la préfecture du Doubs. Les inondations ont notamment touché la région de Montbéliard et la région d'Ornans au sud de Besançon.



700 interventions des pompiers. Dès vendredi soir les pompiers du Doubs ont effectué plus de 700 interventions dans les communes concernées, mobilisant quelque 450 sapeurs-pompiers sur le front des inondations, a précisé la préfecture. La commune de Médière (300 habitants), à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Montbéliard a été particulièrement touchée. "Toute la voirie est détruite, la chaussée a été complètement soulevée par des torrents de boue et de pierres", a précisé la préfecture. Près de Montbéliard, dans la commune de Bart, les inondations ont amené de l'eau chargée de boue.

Déclaration de catastrophe naturelle. "La première urgence c'est de déblayer tout ce qui a pu encombrer les rues, et, dans les maisons, c'est d'évacuer l'eau", a-t-on souligné. La préfecture n'était pas en mesure de chiffrer les dégâts dans l'immédiat, mais, d'après les services de l'Etat, des communes du département pourraient dès lundi faire une demande de déclaration de catastrophe naturelle. "La décision appartient aux maires", a-t-on souligné. Dimanche à 14h, la préfecture du Doubs faisait état d'une "stabilisation sur le Doubs" tout en maintenant l'état de vigilance jaune pour le risque de crue sur cette rivière. L'alerte vigilance jaune a en revanche été levée sur deux cours d'eau, l'Allan et La Savoureuse.