Indonésie : un Français risque la mort

  • A
  • A
Indonésie : un Français risque la mort
@ MAXPPP
Partagez sur :

En possession de drogue, cet homme de 43 ans a été arrêté mardi à l'aéroport de Bali.

L'arrestation. Il avait 70 grammes de haschich dans l'estomac. Vincent P., un Dijonnais de 43 ans, a été interpellé mardi à l'aéroport de Bali, en Indonésie, alors qu'il arrivait de Kuala Lumpur, en Malaisie. Il a été inculpé pour trafic de drogue, un crime puni de la peine de mort en Indonésie.

Une attitude étrange. C'est son "air nerveux et méfiant" qui a intrigué les douaniers, a raconté lui-même Vincent P. à la presse locale, rapporte Le Bien Public. Il a donc été contrôlé et les douaniers lui ont fait passer des radiographies. Ils ont alors découvert que le Français avait ingéré quatre capsules contenant du haschich.

La peine capitale. La valeur de la drogue à la revente est estimée à 3.000 euros, selon le responsable de la douane à l'aéroport de Bali. Vincent P. assure pour sa part que le haschich était destiné à sa consommation personnelle. Reste que le trafic de drogue est puni de la peine de mort en Indonésie.

Vincent P. pourrait être jugé d'ici un mois ou deux. En attendant, il a été incarcéré à la prison de Kerobokan, à Bali, qui abrite déjà plusieurs Occidentaux condamnés pour trafic de drogue, dont certains à la peine de mort.

En rupture familiale. Vincent P. n'avait que peu de contact avec sa famille, qui vit à Dijon, croit savoir Le Bien public. "Il y a quelques années, il y avait eu une cassure avec la famille lors d’un de ses retours en France. Aux dernières nouvelles, il vivait à l’étranger, à Nouméa puis en Asie", a indiqué sa soeur au quotidien dijonnais. "Je ne sais vraiment pas pourquoi il a fait ça, c’est une grosse connerie. Je ne comprends pas, c’est quelqu’un de travailleur, un plaquiste qui a des mains en or, a-t-elle ajouté.