Incendie : la piste criminelle envisagée

  • A
  • A
Incendie : la piste criminelle envisagée
234 pompiers de 27 casernes avec 64 engins sont mobilisés.@ CAPTURE D'ECRAN TWITTER @Kessedjian
Partagez sur :

17 personnes ont été grièvement blessées dans l'incendie d'un immeuble du XXe arrondissement.

Un incendie est survenu dimanche après-midi peu avant 14 heures dans un immeuble du XXe arrondissement de Paris. Le feu se serait déclaré dans les caves de l'immeuble de sept étages situé cour Lesage, sur la rue de Belleville. Il s'est ensuite propagé dans l'escalier jusqu'au dernier étage. 17 personnes ont été grièvement blessées dont cinq très grièvement selon les sapeurs-pompiers de Paris.

Aucun mort, une défenestrée

"Aucune personne n'est décédée. Cinq sont des blessés en urgence absolue et ont été transportés à l'hôpital, et douze autres sont en urgence relative", a déclaré le général-adjoint Christian Beau de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP).

Parmi les cinq blessés les plus graves, une femme s'est défenestrée du 1er étage de l'immeuble. "Très peu d'appartements ont été touchés, mais le feu, qui a démarré dans le sous-sol et est monté dans l'escalier, a bloqué plusieurs personnes. Si nous n'étions pas venus, 12 personnes seraient décédées", a affirmé le général Beau, dont les hommes ont dû déployer plusieurs grandes échelles. Outre les blessés, une vingtaine d'autres résidents et voisins ont été évacués et pris en charge par les secours.

La piste criminelle envisagée

La piste criminelle n'est pas écartée. Selon les informations d'Europe 1, la brigade criminelle a entendu dans l'après-midi un témoin qui pense avoir vu quelque chose. Le Figaro rapporte par ailleurs que des témoins auraient vu des "jeunes" au comportement suspect sortir du sous-sol de l'immeuble. Le général Beau a cependant déclaré que l'origine du sinistre demeurait "indéterminée".

"Les policiers sont en train d'enquêter, on n'a pas de certitude sur l'origine de l'incendie", a pour sa part déclaré la ministre du Logement Cécile Duflot. D'après elle, 130 à 150 personnes doivent être relogées à la suite de ce sinistre.

Des experts scientifiques travaillent actuellement sur place. Ils effectuent des prélèvements et inspectent les alentours de cet immeuble sans histoire.

Le plan rouge déclenché

Au total, 234 pompiers de 27 casernes avec 64 engins ont été mobilisés, épaulés par des secouristes de la Protection civile, de la Croix-Rouge, du Samu et des forces de police. Le Plan rouge, plan d'urgence pour traiter un nombre élevé de victimes en un même lieu, a été déclenché. Le bâtiment a été fermé pour deux jours. 63 appartements de l'immeuble sont inaccessibles.