Incendie à Paris : sur la piste accidentelle

  • A
  • A
Incendie à Paris : sur la piste accidentelle
Le sinistre s'est déclaré à Paris aux alentours de 3 heures du matin.@ EUROPE 1 SEBASTIEN GUYOT
Partagez sur :

Le feu a été circonscrit vers 5h30 jeudi dans un immeuble du XXe arrondissement de la capitale.

Cinq personnes sont mortes et cinquante-et-une autres ont été blessées, dont six grièvement, dans un incendie, dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris. Le sinistre, le pire qu'ait connu la capitale depuis 2005, s'est déclenché jeudi au petit matin, vers 3 heures, dans un immeuble privé de cinq étages de la cité du Labyrinthe, dans le quartier de Ménilmontant, dans le XXe arrondissement. Le feu est parti de la cage d'escalier de cet immeuble.

Le reportage de BFMTV jeudi matin sur les lieux du drame :

Parmi les personnes qui ont succombé, une a été prise au piège des flammes et retrouvée brûlée dans la cage d'escalier, et quatre, un homme et trois femmes, se sont jetées par la fenêtre de leur appartement. Malgré les matelas disposés à la va-vite par les habitants dans la cour de l'immeuble, la chute de ces quatre personnes n'a pu être amortie. Beaucoup d'habitants se sont également jetés dans le vide, et ont survécu grâce à ce système d’amortissement improvisé.

La mission de secours a été rendue difficile par la configuration des lieux : selon le lieutenant-colonel Frédéric Grosjean, porte-parole des pompiers, l'immeuble est "relativement enclavé" et situé au cœur d'une cité dont un des deux accès est limité à un petit passage voûté, empêchant notamment l'entrée des camions. A l'intérieur de l'immeuble, deux cages d'escalier ne sont desservies que par un seul et même accès.

La piste accidentelle privilégiée

Les causes du sinistre ne sont pas connues, mais la piste accidentelle est pour l'instant privilégiée, selon les informations recueillies par Europe 1. Les investigations du laboratoire de la préfecture de police de Paris sont en cours. Selon Bertrand Delanoë, le maire de Paris qui s'est rendu sur place jeudi matin, l'immeuble n'était pas insalubre. "L'immeuble n'était pas vétuste", a également estimé la maire socialiste du XXe arrondissement Frédérique Calandra.

La mairie de Paris a mis en place un dispositif d'accompagnement des rescapés et a ouvert un gymnase pour les accueillir. Ils devraient se voir proposer une solution d'hébergement dans la journée de mercredi.

La moitié de l'immeuble irrécupérable

D'après les sapeurs-pompiers, "la moitié de l'immeuble ne pourra pas être récupérée". Les pompiers, arrivés sur place huit minutes après le premier appel d'alerte, ont pu circonscrire le sinistre aux alentours de 5h30. Fait rare, le plan rouge, qui permet une coordination des moyens en cas de nombreux blessés, a été déclenché. Un pompier a été électrocuté durant l'intervention et a chuté de son échelle. Deux autres ont été légèrement blessés. Trois cents pompiers, issus d'une trentaine de casernes, et 42 engins ont été mobilisés. Le risque de propagation à des immeubles voisins très proches, a été écarté au bout de deux heures.