Incendie à Paris : "J’ai vu mes voisins sauter par la fenêtre"

  • A
  • A
Incendie à Paris : "J’ai vu mes voisins sauter par la fenêtre"
Partagez sur :

Alassane Tandian habitait l’immeuble du 18e arrondissement parisien dévoré par les flammes, mercredi. Quatre des membres de sa famille sont morts dans le drame.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

C’est l’incendie le plus meurtrier depuis 10 ans à Paris. Très tôt mercredi matin, les flammes ont complètement dévasté l’immeuble du 4, rue Myrha, dans le 18e arrondissement parisien, faisant huit morts parmi les habitants, dont deux enfants.

Si Alassane Tandian, lui, s’en est sorti, il a perdu quatre membres de sa famille au cours du drame. Il raconte ces instants de panique, puis d’angoisse : "J’ai été réveillé par la fumée. A ce moment-là, on ne pouvait même plus respirer. Il se dégageait une forte chaleur, et comme l’escalier était en bois, quand on s’est réveillés, il était parti en fumée." Sous le coup de l’adrénaline, Alassane tente le tout pour le tout pour s’en sortir : "J’ai ouvert la fenêtre et j’ai sauté pour attraper le tuyau de canalisation des eaux."

A la panique succède alors l’effroi : "En descendant, j’ai vu des voisins sauter par la fenêtre. Ils sont morts sur le coup. Puis j’ai pensé à ma famille au cinquième étage. J’ai regardé leur fenêtre, mais je n’ai vu personne venir. Il n’y a eu aucun survivant." Alassane est choqué, il a tout perdu en quelques minutes. Il met quelques mots pudiques sur la triste réalité : "Hier à 7 heures, on était tous ensemble, et aujourd’hui, ils ne sont plus là. Moi, à part mon téléphone, je n’ai plus rien."