Ils font annuler le mariage de leur fils

  • A
  • A
Ils font annuler le mariage de leur fils
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une loi du XIXè siècle leur a permis d’annuler une union qu’ils désapprouvaient.

Stéphane Sage, 25 ans, a récemment épousé Man Sin Ma, une Chinoise de Hong Kong. Une union qui n’a pas été officialisée très longtemps, puisque les parents du marié sont parvenus à la faire annuler, en utilisant une loi datant de…1803, et qui figure dans le Code civil de Napoléon.

Le texte, toujours en vigueur, stipule que des parents peuvent faire valoir un droit d’opposition à une union qu’ils désapprouvent. "Le père, la mère, et, à défaut de père et de mère, les aïeuls et aïeules peuvent former opposition au mariage de leurs enfants et descendants, même majeur", précise-t-il.

La vice-procureur en charge du parquet civil, Monique Plas, qui s’est occupée de l’affaire a fait part de son étonnement, lorsque les parents de Stéphane Sage ont invoqué ce texte de loi pour faire annuler le mariage de leur fils : "J'exerce ce métier depuis de nombreuses années, mais c'est la première fois que cet article est utilisé".

La Justice autorise l’union

Depuis la Justice a autorisé l'union de Stéphane Sage et de Man Sin Ma, les deux parents n’ayant pas de raison suffisamment valable pour s’y opposer.

"Lorsque nous avons eu la visite de l'huissier, nous avons halluciné. On s'est vite rendu compte que notre mariage, prévu cinq jours plus tard, était fichu (...) Après avoir accusé 'Mandy' de se marier pour obtenir des papiers, ils l'accusent désormais d'être une espionne au service du gouvernement chinois", a commenté Stéphane Sage.

Les parents du jeune homme ont encore un mois pour faire appel.