Il tue sa femme et se suicide en même temps sur les rails du TGV

  • A
  • A
Il tue sa femme et se suicide en même temps sur les rails du TGV
L'homme, qui n'avait a priori aucun antécédent de violences, était au chômage depuis trois ans.@ PATRICK HERTZOG / AFP
Partagez sur :

Le couple a été fauché lundi par un TGV qui assurait la liaison entre Paris et Nantes. 

Ils étaient parents de quatre enfants. Lundi aux alentours de 4h30, deux personnes ont été percutées à hauteur de Beauvilliers, en Eure-et-Loir, par un TGV circulant entre Paris et Nantes. Signalé au départ comme un accident, la collision semble en réalité faire l'objet d'un meurtre suivi d'un suicide.

Un corps découpé en deux. Selon les informations du Parisien, un homme de 37 ans  a ligoté sa femme aux rails, avant d'attendre l'arrivée du train pour s'y placer également. Celle-ci a été coupée en deux par le train, laissant supposer qu'il lui serait passé dessus. L'homme, lui, est mort percuté. Une enquête avait été ouverte et confiée à la gendarmerie. Leur identification a été réalisée notamment à partir du véhicule de la famille retrouvée à proximité des lieux du drame.

Les enfants confiés. Selon les éléments recueillis par les enquêteurs, le père de famille aurait appelé les grands-parents, qui résident à Lucé, en Eure-et-Loir, pour leur confier les quatre enfants dont le plus jeune est âge de 15 mois. Il serait ensuite passé chercher sa compagne âgée de 34 ans et se serait dirigé vers les voies.

"Longue dépression". Sur place, il aurait attaché la jeune femme au niveau des pieds avec du ruban adhésif. Les poignets de la victime portent également des traces d'attaches. Les enquêteurs cherchent désormais à savoir si elle était consciente au moment du choc ou si elle avait été droguée auparavant. "C'est le geste terrible d'un homme qui a sombré dans une longue dépression", confie une source proche de l'enquête au quotidien.

Le couple était semble-t-il en cours de séparation. L'homme, qui n'avait a priori aucun antécédent de violences, était au chômage depuis trois ans. Il n'aurait pas supporté que sa compagne le quitte.