Il roule à 120 km/h, sans permis et sur une piste cyclable

  • A
  • A
Il roule à 120 km/h, sans permis et sur une piste cyclable
Image d'illustration.@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Ce motard de 33 ans, qui avait en plus donné une fausse identité aux policiers qui l'avaient interpellé samedi dernier, a écopé lundi de 10 mois de prison.

C'est ce qui s'appelle "cumuler". Lundi, à Toulon, un homme de 33 ans a été condamné à 10 mois de prison pour avoir effectué un dépassement de vitesse, sans permis et sur une piste cyclable. De plus, il n'avait pas obtempéré à la police qui avait voulu le stopper, rapporte mardi Var Matin.

Une fausse identité. Les forces de l'ordre avaient en effet été obligées de prendre en chasse samedi dernier cet homme à moto. Ce dernier avait été surpris en train de rouler à 120 km/h dans une zone limitée à 50, sur une piste cyclable, puis, sur un rond-point. Une fois interpellé, le fou du volant, qui ne possède pas le permis, avait de plus donné une fausse identité aux policiers, plus précisément celle de son cousin qui l'hébergeait alors.

À cause de "la chaleur". Lundi, au tribunal correctionnel de Toulon, le motard pour se dédouaner a invoqué "la chaleur" qu'il faisait samedi dernier et "la tentation" qu'il a eu en voyant la moto, qui appartient selon lui "à son grand-père". "J'ai eu envie de faire un tour sans demander", a-t-il ajouté devant la juge. Quand cette dernière lui fait remarquer qu'il sortait tout juste de prison, il a rétorqué : "vous savez, c'est dans les moments les plus pires que l'on se détruit soi-même".

Déjà sous contrôle judiciaire. Bien que son avocat ait réclamé une sanction permettant à son client, déjà sous contrôle judiciaire, de travailler et de réinsérer, la juge a préféré condamner le motard imprudent à six mois de prison pour délits routiers et à quatre autres mois pour usurpation d'identité.