Il profitait de son handicap pour voler
© EUROPE 1

Son butin : plusieurs dizaines de valises qu'il aurait volées à l'aéroport de Nice.

L'info. Il est soupçonné d'avoir utilisé de son statut de handicapé pour voler des valises à l'aéroport de Nice-Côte-d'Azur. Ses voisins étaient intrigués par le nombre de valises qui s'entassaient sur le pallier de son appartement. Interpellé mardi, l'homme a été mis en examen jeudi pour vol aggravé avant d'être relâché et placé sous contrôle judiciaire.

La technique. Grâce au macaron "handicapé" apposé sur le pare-brise de sa voiture, l'homme pouvait se garer au plus près de l'accès au terminal de l'aéroport de Nice. Il se rendait ensuite près des tapis roulants, là où arrivent les valises des passagers, dans un espace libre d'accès. Il sélectionnait ensuite les bagages qui lui semblaient les plus cossus et repartait rapidement en direction de sa voiture.

En moins d'une minute, les valises avaient disparu... dans son coffre.  Et si par hasard un voyageur l’interpellait, il s’excusait en prétendant tout simplement s’être trompé de bagage. Le voleur présumé pouvait répéter ainsi l’opération trois ou quatre fois dans la même journée.

Des voisins intrigués. Et c'est sur le pallier de son appartement que le voleur présumé entreposait son butin. Une "collection" qui a mis la puce à l'oreille de ses voisins. "Depuis cet été, on a remarqué qu'il jetait des valises pleines de vêtements, des valises défoncées. Au départ, on pensait qu'il partait en voyage. Mais quand on a vu le nombre de valises, on a compris qu'il devait les récupérer à l'aéroport ou à la gare routière", explique Malika, une voisine, sur Europe 1.

Lors de perquisitions au domicile de cet homme, 141 bagages ont été retrouvés. . Il revendait notamment les bijoux qu'il y trouvait. La gendarmerie des transports aériens, chargée de l'enquête, cherche toujours à identifier les victimes pour tenter de leur restituer leurs biens. Seules "trois ou quatre plaintes" pour vol de bagage ont jusque là été recensées par les enquêteurs.