"Il n'y a pas de honte à aimer les faits divers"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, Mara Goyet, l'auteur de "Sous le charme du fait divers", a défendu sa passion pour les affaires criminelles.

INTERVIEW

Que ce soit un crime passionnel ou une chasse à l'homme, les faits divers ont ce pouvoir de fascination que d'autres sujets d'actualité n'ont pas. Mais ils sont aussi, à l'inverse, parfois vivement critiqués par certains. Dans Il n'y en a pas deux comme elle, Mara Goyet a tenté d'expliquer pourquoi nous sommes autant captivés par ces affaires.

"Ça raconte des histoires". Et si le fait divers étanchait tout simplement notre soif de fiction ? C'est ce que laisse entendre Mara Goyet, pour interpréter la présence de plus en plus importante des faits divers, notamment à la télé. En dix ans, le nombre de sujets consacrés aux faits divers a augmenté de 73 % dans les JT du soir. "Ça raconte des histoires et nous laisse entrevoir des mondes incroyables", explique l'auteur du livre Sous le charme du fait divers.

Selon Mara Goyet, il n'y a rien de morbide à être passionné par les affaires criminelles. "Il n'y a pas de honte à aimer les faits divers", indique la spécialiste. "On peut les aimer pour les bonnes raisons".