Il meurt dans sa boutique de feu d'artifice

  • A
  • A
Il meurt dans sa boutique de feu d'artifice
Les policiers du commissariat de Maubeuge se sont rendus sur place mercredi.@ Maxppp
Partagez sur :

Jean Moritz a été retrouvé mort par les pompiers mercredi, à Louvroil, dans le Nord.

Le gérant d’un magasin de feux d’artifice est mort dans l’incendie de sa boutique, mercredi à Louvroil, dans le Nord, rapporte La Voix du Nord jeudi. Le corps sans vie de Jean Moritz, âgé d’une quarantaine d’années, a été découvert par les pompiers, dans les locaux de son entreprise.

L’alerte a été donnée aux alentours de 10h30. La circulation a été coupée par la police sur la départementale 602, entre le carrefour le plus proche et la sortie de la nationale 2. En cause, le caractère "sensible" de l’établissement, qui dispose d’un atelier de fabrication pour les feux d’artifice. De petites explosions de poudre ont eu lieu, sans toutefois faire aucun blessé.

Une entreprise d'obsèques touchée

Le feu s’est propagé aux ateliers de l’entreprise France Obsèques, qui partageait son bâtiment avec la boutique "Tous feux toutes fêtes". Les cercueils de France Obsèques sont majoritairement partis en fumée. Dans le hangar commercial, une surface au sol d'environ 1 200 m² était envahie par les flammes et la fumée.

Le corps de Jean Moritz gisait, sans vie, dans le fond du magasin. Ses proches l’ont identifié dans la journée.

Le corps de la victime doit subir une autopsie et le bâtiment a été placé sous scellés pour une enquête de décès. Les policiers du commissariat de Maubeuge, ainsi que des techniciens de l'identité judiciaire, se sont rendus sur les lieux. La thèse de l'accident au cours d'une manipulation de poudre, suivi d'une asphyxie, mais également celle du suicide ont été avancées.