Il meurt après avoir été agressé par deux femmes à un distributeur de billets

  • A
  • A
Il meurt après avoir été agressé par deux femmes à un distributeur de billets
@ MaxPPP
Partagez sur :

Ce quinquagénaire a été attaqué par deux femmes alors qu'il retirait de l'argent dans le centre-ville d’Épinal, mardi matin. 

L'INFO. Un simple retrait d'argent qui lui a couté la vie. Un homme de 56 ans est mort mardi matin juste après avoir retiré de l'argent dans un distributeur automatique de billets d’Épinal. Il a en effet été agressé par deux jeunes femmes non armées.

Une fausse pétition pour détourner son attention. Ce père de famille retirait de l'argent dans un distributeur de La Poste au centre-ville d'Epinal lorsqu'il a été abordé par deux jeunes femmes, âgées entre 18 et 25 ans. "Le mode opératoire est connu : l'une d'elles a attiré son attention en lui faisant signer une pétition, pendant que l'autre a dérobé l'argent qui sortait de la machine", a précisé mardi le procureur d’Épinal, Etienne Manteaux.

L'homme s'effondre et meurt une heure plus tard. Mais quand le père de famille s'aperçoit du stratagème, l'une des jeunes femmes se montre tout de suite plus violente. Elle empoigne en effet la victime avant de la plaquer contre un mur. Le père de famille est donc violemment bousculé, mais n'a pas reçu de coups, assure le procureur. Au moment de l'agression, la seconde jeune femme en a profité pour s'emparer des 80 euros retirés.

Des témoins de la scène sont alors intervenus pour venir en aide au père de famille. Là, les deux agresseuses en ont profité pour prendre la fuite. L'homme s'est ensuite effondré. Il a succombé une heure plus tard, en dépit des efforts des secours, "sans doute d'une crise cardiaque", selon une source proche du dossier.

L'ADN et la vidéosurveillance exploités. Les deux suspectes n'avaient toujours pas été appréhendées mardi soir. "L'ensemble des moyens humains disponibles sont sur cette affaire", a assuré une porte-parole du commissariat d’Épinal. Les enquêteurs disposent des enregistrements vidéo d'une caméra de surveillance placée au-dessus du distributeur. Des prélèvements ADN vont également être réalisés, a précisé de son côté le procureur.

Une information judiciaire pour vol avec violences ayant entraîné la mort devrait être ouverte dans les prochains jours. Les auteurs encourent une peine de réclusion criminelle à perpétuité.