Il maquille son suicide en meurtre

  • A
  • A
Il maquille son suicide en meurtre
Partagez sur :

Retrouvé mort mardi, l’homme désignait son probable assassin dans une lettre.

Une vengeance post-mortem. Un agent immobilier, âgé de 69 ans, a été retrouvé mort mardi matin dans son appartement à Agen, dans le Lot-et-Garonne. Tué d'un coup de fusil en pleine tête. Dans l’appartement, les enquêteurs retrouvent une lettre dans laquelle le sexagénaire accuse son probable assassin… le mari de son employée.

L'homme accusé n'était autre que celui qui avait prévenu les secours. Placé en garde à vue, il conteste les faits reconnaissant toutefois avoir été en différend avec l’agent immobilier.

Après enquête, le procureur de la République d'Agen a indiqué jeudi qu'il ne s'agissait pas d'un meurtre mais d'un suicide. Déjà condamné dans le passé, l’agent immobilier n'avait plus le droit d'exercer. Le jour de son suicide, il était convoqué dans le cadre d'une procédure pour malversations. Il se savait atteint d'une grave maladie et refusait de se soigner, indique La Dêpeche. L’homme s’est donné un coup de fusil sous le menton.