Il crée la panique sur des terrasses de cafés parisiennes avec un faux fusil

  • A
  • A
Il crée la panique sur des terrasses de cafés parisiennes avec un faux fusil
Partagez sur :

Sept mois après les attentats de Paris, un homme a semé la panique en plein centre de Paris avec un fusil factice.

La police a été appelée mercredi soir, peu avant 23h30 par des passants signalant, en plein centre de Paris, "un homme armé qui s'apprêtait à tirer." Sept mois après les attentats de Paris et les fusillades meurtrières sur des terrasses du 10e arrondissement parisien, l'alerte a été prise au sérieux. 

Un fusil type automatique. Sur place, dans le 3e arrondissement, dans le quartier très fréquenté du Marais, les policiers n'entendent pas de coups de feu mais "aperçoivent un individu tenant une arme longue de type fusil automatique." Sur les sommations des forces de l'ordre, l'homme dépose immédiatement son fusil à terre et est interpellé. Les policiers découvrent alors que l'arme est factice.

Placé en garde-à-vue. L'homme, d'origine asiatique, "n'a pas expliqué son geste" lors de son interrogatoire en garde à vue. Un examen de comportement doit être effectué.

Des passants choqués. De nombreuses personnes étaient présentes sur cette place où se trouvent plusieurs cafés et restaurants. "Certaines étaient traumatisées, quelques-unes ont dû être prises en charge par les pompiers." Toutes avaient en tête les images du 13 novembre, un commando de trois djihadistes avait ouvert le feu sur des terrasses de l'est parisien faisant 39 morts.