Il chute d'un télésiège et se tue

  • A
  • A
Il chute d'un télésiège et se tue
@ Max PPP
Partagez sur :

Un skieur de 18 ans a fait samedi une chute de télésiège d'environ 12 mètres dans les Pyrénées.

La station de Gourette, dans les Pyréenées-Atlantiques, a-t-elle une responsabilité dans la mort d'un jeune de 18 ans tué lors d'une chute de télésiège ? Une enquête a été ouverte pour tenter de préciser les circonstances du drame. D'après des témoins, cette chute de 12 mètres, aurait été provoquée par un problème de garde-corps. De son côté, le patron de la station assure que le jeune homme de 18 ans a bien embarqué normalement.

Il tombe 80 mètres plus loin. Le drame s'est déroulé le premier jour des vacances de Noël sur les pistes de Gourettes, une petite station de ski à une heure de la banlieue de Pau, d’où la victime était originaire. Vers 16 heures, cet étudiant de 18 ans emprunte un télésiège avec ses copains. Mais une fois assis, il tombe dans le vide 80 mètres plus loin et finit sa chute sur un rocher.

Souffrant de multiples fractures et lésions, il est alors transféré par hélicoptère à l'hôpital de Pau. Victime de nombreuses complications, il n'a pas survécu à ses blessures, a-t-on appris mardi de source proche de l'enquête.

Le garde-corps en cause. Selon des témoignages d'amis du skieur, l'accident pourrait être lié à un garde-corps. Les témoins rapportent en effet que l'adolescent s'est débattu avec le fameux garde-corps sans parvenir à le rabaisser complètement.

De son côté, Gérard Bracali, la directeur de la station de ski de Gourette, assure avoir bien vérifié son infrastructure. Tout comme le conducteur du télésiège, il ne s'explique pas cette chute. "Je ne comprends pas ce qui a pu se passer. Je m'en tiens aux déclarations du conducteur et de la personne de la remontée mécanique qui était au départ, qui assurent que le jeune homme avait bien embarqué, ça veut dire assis et garde-corps baissé", insiste-t-il au micro d'Europe 1.