Il avoue avoir tenté d'immoler un ami

  • A
  • A
Il avoue avoir tenté d'immoler un ami
La section de recherche de la gendarmerie de Lyon a ouvert une enquête après qu'un adolescent ait brûlé, au troisième degrés, volontairement l'un de ses camarades de collège.@ MAX PPP
Partagez sur :

Un adolescent a été gravement brûlé mercredi. Son agresseur a été placé en garde à vue.

Un collégien a aspergé d’essence l’un de ses camarades, avant de l'embraser mercredi soir au pied d'un immeuble de Fontaines-sur-Saône, dans le Rhône. La raison ? Selon les informations d’Europe 1, l’adolescent agressé aurait refusé de prêter son vélo à son agresseur.

Les jours de la victime ne sont pas en danger

Le garçon à l’origine de l’immolation s’est rendu de lui-même à la gendarmerie. Jeudi soir, il était toujours en garde à vue. L’adolescent, âgé de 15 ans, tout comme son camarade victime, n’est pas connu des forces de l’ordre et n’appartient pas à un milieu défavorisé. Vendredi , il a avoué être l'auteur des faits. Sa garde à vue a été prolongée de 24 heures, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. "Les investigations se poursuivent, des témoins sont auditionnés et sa garde à vue a été prolongée de 24 heures", a déclaré cette source judiciaire

Quant à la victime, âgée de 14 ans, elle était toujours hospitalisée vendredi matin. L’adolescent a été brûle au troisième degré, notamment au dos et à la tête. Selon le procureur de la République de Lyon, ses jours ne sont pas en danger.

Une enquête pour "tentative d'homicide volontaire" a été ouverte. Elle a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Lyon. A l'issue de sa garde à vue, l'adolescent sera présenté samedi devant un juge d'instruction pour "tentative d'homicide volontaire". Son placement en détention devrait être requis.

.