"Il a dû penser à son frère"

  • A
  • A
"Il a dû penser à son frère"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - La mère d’un des marins rescapés du naufrage d’un chalutier en Gironde raconte.

Il y a quatre ans, Camille Barbanneau perdait un de ses fils, Aurel, dans le naufrage de son bateau. C’était à Hourin, en Gironde. Jamais elle n’aurait pensé que le drame puisse se produire à nouveau. Et pourtant, cette maman a failli perdre son autre fils exactement au même endroit dans la nuit de jeudi à vendredi.

Un chalutier parti d’Arcachon, à bord duquel se trouvaient quatre marins, a chaviré pour une raison inconnue. Jérôme, le fils de Camille Barbanneau, est tombé à l’eau. Mais par chance il a réussi à regagner le rivage avec un autre de ses collègues. Tous deux ont été hospitalisés.

"C’était au même endroit", raconte Camille Barbanneau, sur Europe 1, "c’était aussi un vendredi", se souvient la maman, émue, faisant part de son appréhension chaque fois que son deuxième fils part en mer. "On y pense, mais on se dit que ce n’est pas possible que ça arrive deux fois".

Deux des quatre marins-pêcheurs, qui étaient avec Jérôme et son collègue à bord du chalutier, sont toujours portés au large d'Hourtin. "Je pense aux deux familles des disparus. Tant qu’ils n’auront pas retrouvé les corps, ça va être très dures pour elles", confie la mère de Jérôme.