Homme tué à Grenoble: un suspect en garde à vue

  • A
  • A
Homme tué à Grenoble: un suspect en garde à vue
@ MAXPPP
Partagez sur :

Il s'est rendu de lui-même au commissariat mais assure ne pas être à l'origine des coups de couteau.

L'origine de la dispute reste inconnue, mais l'enquête sur le meurtre d’un jeune de 21 ans, en Isère, progresse. Un suspect était interrogé vendredi à Grenoble sur les coups de couteau qui ont tué la victime, dans la nuit de mardi à mercredi, à Saint-Martin-d'Hères. Selon les informations d’Europe 1, ce suspect s’est rendu de lui-même au commissariat. D’autres suspects restent toutefois recherchés par les policiers de la sûreté départementale de l'Isère, chargés de l'enquête.

>> A lire - "L'auteur présumé a été interpellé"

Que s'est-il passé le soir du Réveillon ? L'agression a eu lieu à la suite d'une rixe dont l'origine reste inconnue. "Une dispute qui tourne mal, avec cinq individus", détaille le parquet de Grenoble. "Quatre d'entre eux tenaient le jeune homme pendant que le cinquième le frappait à coups de couteau", a expliqué le parquet.

Au moment des faits, la victime était accompagnée d'un ami, "très choqué" par les événements. La victime a en effet été touché par un nombre "relativement important" de coups de couteau à la tête et au thorax. Le jeune homme est tombée en arrêt cardio-respiratoire aux alentours de 00h45, peu après l'arrivée des secours. Il est mort avant son arrivée à l'hôpital.

>> A lire - Un homme sauvagement tué à coups de couteau

Où en est l'enquête ? "A Saint-Martin-d'Hères, l'auteur présumé des coups de couteau a été interpellé il y a quelques heures et placé en garde à vue", a déclaré Manuel Valls, interrogé par Europe 1. Selon le parquet de Grenoble, le suspect de 21 ans "s'est présenté de lui-même" au commissariat. Toutefois, il "ne reconnaît pas les faits". Il assure en effet s'être trouvé sur les lieux et être "intervenu pour porter assistance au blessé".

Ecoutez Manuel Valls sur Europe 1 :



Manuel Valls : "Les propos de Dieudonné M'Bala...par Europe1fr

Quel était le profil de la victime ? De son côté, la victime n'a jamais été condamnée mais est connue des services de police pour des vols et des infractions à la législation sur les stupéfiants. Elle habitait "dans un foyer", a ajouté le parquet.

sur le même sujet, sujet,

LES FAITS - Un homme sauvagement tué à coups de couteau

INTERVIEW - "L'auteur présumé a été interpellé"