Hommage au commerçant tué à Marseille

  • A
  • A
Hommage au commerçant tué à Marseille
Des fleurs et des bougies ont été déposés devant le magasin du commerçant tué à Marseille vendredi.@ MAXPPP
Partagez sur :

Une centaine de personnes se sont rassemblées dimanche devant le lieu du drame.

La devanture était couverte de fleurs. Une centaine de personnes se sont rassemblées dimanche à Marseille pour rendre hommage à Mohamed Cheguenni, tué vendredi de plusieurs coups de couteau lors d'un braquage. Devant la grille, des habitants du quartier ont déposé des bougies, juste en-dessous des scellées des enquêteurs de la police judiciaire, qui ont lancé un appel à témoin.

>> A lire aussi : Tué pour quelques dizaines d'euros

Les participants à ce rassemblement étaient émus mais aussi en colère après le drame. "Je n'ai jamais pensé que cela allait arriver", a confié à Europe 1 un commerçant dont le magasin est situé à quelques rues de celui de la victime. "Cela fait 15 ans que je suis dans le quartier, je n'aurais jamais cru qu'on en viendrait là".

Manque de sécurité dans le quartier

Pour certains habitants, la mort de Mohamen Cheguenni reflète le manque de sécurité dans ce quartier, le 4ème arrondissement de Marseille, situé entre le centre-ville et les quartiers nord. Anne, une mère de famille, a ainsi raconté à Europe 1 avoir été cambriolée alors qu'elle se trouvait dans son appartement. "Que fait la police ? On ne sait pas", s'interroge-t-elle.

Jean-Paul Bonnetain, le préfet de police des Bouches-du-Rhône, était présent. "Le drame de vendredi soir nous dit qu'il nous faut être présents en tous points de la ville", a-t-il déclaré.

Un appel à témoin lancé

L'enquête sur la mort du commerçant se poursuit. Dimanche, la police a lancé un appel à témoin à l'attention notamment de "toute personne ayant été amenée à passer dans ce commerce, ou à proximité", entre 18h30 et 19h vendredi.

Les enquêteurs sont également à la recherche d'un client qui aurait joué à un jeu de tirage, du type loto ou euromillions, vers 18h45-18h50 vendredi.

Les éventuels témoins peuvent contacter la police au 08 05 01 07 07.