Hollande recevra lundi les associations représentant les familles des victimes

  • A
  • A
Hollande recevra lundi les associations représentant les familles des victimes
François Hollande recevra lundi les associations défendant les familles des victimes.@ MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Partagez sur :

François Hollande recevra les associations trois jours après l'arrestation vendredi à Bruxelles de Salah Abdeslam, suspect clé des attentats.

"Faire le point sur les opérations".Un conseil de Défense se tenait samedi matin à l'Elysée sous la présidence de François Hollande, qui recevra par ailleurs lundi des associations représentant les familles de victimes des attentats du 13 novembre, trois jours après l'arrestation vendredi à Bruxelles de Salah Abdeslam, a indiqué l'entourage du chef de l'Etat. Le Premier ministre Manuel Valls, les ministres Bernard Cazeneuve , Jean-Yves Le Drian, Jean-Jacques Urvoas, Jean-Marc Ayrault ainsi que le chef d'état-major des Armées, Pierre de Villiers, et les dirigeants des principaux services de sécurité français, ont été conviés à cette réunion pour faire "le point sur les opérations" ayant mené à l'arrestation d'Abdeslam, suspect-clé dans l'enquête sur les attentats de Paris, et de plusieurs de ses complices. "La lutte contre les filières terroristes en France et en Europe" doit aussi être au cœur de ce Conseil.

Une volonté des associations. Les associations représentant les familles des victimes des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis seront reçues lundi après-midi par le président François Hollande. La série d'attaques revendiqué par l'Etat islamique (EI) avait fait 130 morts et de très nombreux blessés. "Elles ont demandé à être reçues et l'arrestation de Salah Abdeslam rendait d'autant plus opportune cette rencontre", a indiqué l'entourage du président. La secrétaire d'État chargée de l'Aide aux victimes, Juliette Méadel, participera à cette réunion.

Rencontre trois jours après l'arrestation d'Abdeslam. François Hollande recevra ces associations trois jours après l'arrestation vendredi à Bruxelles de Salah Abdelsam, suspect clé dans ces attentats. Il était le seul survivant des trois commandos du 13 novembre. Après son arrestation, l’espoir grandit qu'il réponde de ses actes devant la justice française.