Hérault : "elle était super sympa"

  • A
  • A
Hérault : "elle était super sympa"
Une cellule d’écoute psychologique a été mise en place dans le collège.@ Maxppp
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - Un de ses amis raconte les disputes entre la victime et la soeur de son agresseur.

Flo est sous le choc. Il était un ami de Carla, jeune fille de 13 ans qui a succombé à ses blessures lundi, après avoir été frappée devant son collège de Florensac, dans l’Hérault.

Il la connaissait bien. Il ne comprend pas ce qui s’est passé devant les grilles du collège. Et surtout, pourquoi Gaëtan, ce garçon qu’il croisait de temps en temps, s’en est pris à la jeune fille pour une broutille.

"Elle était super sympa. C’était une fille super. Quand ils ont annoncé (son décès), il y a sa meilleure amie qui a hurlé. C’est parti dans tous les sens. Tout le monde a pleuré. Même moi", raconte-t-il au micro d'Europe 1.

"C’est parti de rien, une histoire bête avec Manon" :

A l'origine du drame, une rivalité entre les deux adolescentes liée à une histoire d'amour. "Il y a eu des histoires sur Facebook. Elles s’engueulaient , elles s'insultaient", a aussi expliqué l'adolescent. Et d'ajouter : "ca arrive fréquemment qu’il y ait des petites bagarres entre garçons mais jamais qu’un garçon tape une fille jusqu’à la mort. Ça craint".

Mardi matin, Flo, comme la plupart de ses camarades, sera pris en charge par la cellule d’écoute psychologique. Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, doit également se rendre dans l’établissement mardi après-midi pour apporter son soutien aux collégiens et à la communauté éducative.