Hautes-Pyrénées : une trentaine de serpents et un crocodile saisis

  • A
  • A
Hautes-Pyrénées : une trentaine de serpents et un crocodile saisis
Les gendarmes ont mis à exécution une décision judiciaire ordonnant la saisie d'animaux sauvages.@ Gendarmerie
Partagez sur :

Les propriétaires exhibaient leurs animaux "sous forme de spectacle ouvert à tous, mais ne réunissant pas toutes les conditions de sécurité", selon la gendarmerie.

"Mission insolite dans les Hautes-Pyrénées !", a posté sur sa page Facebook la gendarmerie des Hautes-Pyrénées mercredi, comme l'a repéré Sud Ouest

Détention illégale d'animaux. Les gendarmes ont assisté l'office national de chasse et de la faune sauvage "afin de mettre à exécution une décision judiciaire ordonnant la saisie d'animaux sauvages", écrit la gendarmerie. "Cette décision portait sur des infractions de détention illégale d'animaux sans possession des capacités nécessaires", peut-on lire encore sur ce post. 

Spectacle ouvert à tous sans respect de la sécurité. "Les propriétaires circulaient de ville en ville afin d'exhiber leurs animaux sous forme de spectacle ouvert à tous, mais ne réunissant pas toutes les conditions de sécurité. Il s'agissait de saisir une trentaine de serpents (Boa, Python, Anaconda) et d'autres animaux à sang froid. Les serpents n'étaient pas les seuls au menu de cette mission d'assistance, puisqu'il fallait aussi saisir un crocodile...", conclut la gendarmerie.