Handicapé, il est privé de réveillon

  • A
  • A
Handicapé, il est privé de réveillon
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un club de rencontres refuse qu’un jeune homme handicapé participe à leur soirée du Nouvel An.

Sébastien, un jeune homme de 30 ans vivant à Dijon, va être privé de réveillon à cause de son handicap. Son visage est en effet en partie paralysé, une raison suffisante pour qu’un club lui interdise de participer à leur soirée du 31 décembre.

"Les personnes handicapées risquent de plomber la soirée"

Danielle, la mère de Sébastien, reçoit un e-mail d’invitation pour le Nouvel An dans un club de rencontre. Elle décide d’y participer avec son fils. Au moment de l’inscription par téléphone, elle précise que son fils a un handicap. La réponse est sans appel.

"Immédiatement, la personne me dit : ‘nous n’acceptons pas les personnes handicapées qui risquent de plomber la soirée’", raconte Danielle à Europe 1. "Elle était d’une froideur… Ça m’a glacé".

"Je suis une personne comme les autres"

Sébastien non plus ne comprend pas la réaction de ce club de rencontres. "Je ne comprends pas l’attitude de cette personne. Je suis quelqu’un comme tout le monde", s’indigne-t-il. "Je suis une personne très sensible. J’estime que c’est à moi de décider si je me sentirais à l’aise, pas les autres".

"C’est la réalité de la vie"

La directrice du club, elle, assume totalement cette décision. "Le monde est cruel", se justifie-t-elle. "Nos exigences sont très grandes. Mais c’est la réalité de la vie lorsque l’on est dans le cadre de rencontres amoureuses, la séduction est en jeu. On n’est pas toujours à l’écoute d’une personne handicapée, d’une personne qui a une différence. Moi, je souhaite accepter tout le monde. C’est simplement difficile avec un lourd handicap", assure-t-elle.

Sébastien et sa mère ont en tout cas saisi la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (HALDE).