Guingamp : disparition inquiétante d'une ado

  • A
  • A
Guingamp : disparition inquiétante d'une ado
(Photo d'illustration)@ Capture d'écran - France 3 Bretagne
Partagez sur :

La jeune lycéenne a disparu au cours d'une nuit festive vendredi, dans le centre de la ville des Côtes-d'Armor.

L'INFO. Une lycéenne de 16 ans a disparu dans la nuit de vendredi à samedi, dans le centre de Guingamp, dans les Côtes-d'Armor. La jeune fille participait à une soirée traditionnelle célébrant le début des vacances scolaires. Une centaine de gendarmes ont ratissé plusieurs quartiers de la cité lundi, en quête du moindre indice. Des recherches qui sont pour l’instant restées vaines et devaient reprendre mardi matin.

Ses amis la perdent de vue dans la nuit. C'est une tradition à Guingamp, à chaque veille de vacances scolaires, les jeunes festoient lors de ce que l'on appelle dans la région "une soirée cartable". C'est au cours d'une de ces soirées que Marie, élève de première dans un lycée de la ville, a disparu, dans la nuit de vendredi à samedi. 

04.03-trieux.3

© Capture France 3

Ses camarades l'ont perdu de vue dans le quartier Saint-Michel, dans l'ouest de la ville, après que l'adolescente a été refoulée à l'entrée d'un bar, selon France 3 Bretagne. Depuis, l'ado qui devait dormir chez une amie, n'a plus donné signe de vie et son portable reste muet. Ce sont ses parents, inquiets, qui ont donné l'alerte samedi, à 18 heures.

Un hélicoptère et 70 gendarmes mobilisés. Mardi, les plongeurs vont continuer de sonder le Trieux, la rivière qui traverse la ville. Lundi, toute la journée, la gendarmerie a déployé un important dispositif de recherche pour tenter de retrouver la trace de l'adolescente. Ainsi, ce sont près de 70 gendarmes qui ont fouillé les environs avec le renfort des élèves de l'école de gendarmerie voisine. Un hélicoptère a également survolé la zone, difficilement, en raison du passage de la tempête Christine.

>> Le reportage de  France 3 Bretagne  à Guingamp lundi :

Aucune piste privilégiée. Les enquêteurs tentent désormais de reconstituer son itinéraire à partir d'une heure du matin. La gendarmerie ne veut pas perdre de temps. Fugue, accident ou mauvaise rencontre, aucune hypothèse n'est privilégiée. Les recherches sur le terrain sont menées de front, en même temps que le travail d'enquête. Tous les proches de la disparue, famille ou amis, sont entendus pour recueillir le maximum d'éléments.

>> Avis de recherche. La jeune fille mesure 1m60 et a les cheveux châtain clair. Elle portait un blouson rouge avec de la fourrure sur la capuche. Toute personne susceptible d’apporter des renseignements est priée de contacter le 02 96 43 71 14