Grièvement blessé dans un commissariat

  • A
  • A
Grièvement blessé dans un commissariat
@ GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

Un homme est dans le coma après une chute dans un commissariat du 18e arrondissement.

Un homme de 35 ans, venu porter plainte mardi soir au commissariat central du 18e arrondissement de Paris, est tombé dans le coma après avoir été pris dans une bousculade, rapporte mercredi une source policière confirmant une information du Parisien.fr. La source indique que l'homme a été victime d'un malaise après une chute. Philippe C., né à Dakar au Sénégal, a été transporté mardi soir et admis, dans un état jugé très sérieux, à l'hôpital Henri Mondor de Créteil.

Selon les premiers éléments de l'enquête de l'Inspection générale des services (la "police des polices"), l'homme s'est présenté mardi en début de soirée dans les locaux du commissariat du 18e arrondissement, apparemment ivre, selon l'une de ces sources, indiquant vouloir déposer plainte pour "usurpation d'identité".

Tombé dans un escalier

Il était dans un "état de surexcitation", selon les sources, et le ton est monté avec un policier de faction que l'homme aurait frappé. Il y a eu ensuite une bousculade avec d'autres policiers venus en renfort et l'homme est tombé dans un escalier du commissariat avec trois policiers qui tentaient de le maîtriser.

Après cette chute, il a été transporté au service d'investigation où il aurait fait un malaise sur un banc, toujours selon la "police des polices".

Le maire du 18e arrondissement, Daniel Vaillant, ancien ministre de l'Intérieur, a réagi en estimant "à ce stade, n'ayant à ma connaissance que les premiers éléments fournis à la presse par les services de police, je m'abstiens donc de tout commentaire sur cette affaire. Les faits tels que relatés, et s'ils sont vérifiés par les services compétents, sont graves et nécessitent des sanctions disciplinaires". "En tant que maire du 18e arrondissement, je prends acte et m'inquiète du nombre d'incidents constatés récemment dans des commissariats du 18e" ajoute le maire.