Grenoble: le principal suspect s'est rendu

  • A
  • A
Grenoble: le principal suspect s'est rendu
@ Capture d'écran Google Streetview
Partagez sur :

7 personnes ont été mises en examen, mercredi, dans l'enquête sur le lynchage d'un jeune homme.

Sept personnes, parmi lesquelles l'auteur présumé de coups de couteau porté à Martin, le jeune homme agressé vendredi soir à Grenoble, ont été mises en examen mercredi.

Le principal suspect écroué

L'auteur présumé des coups de couteau s'était rendu mardi en fin d'après-midi aux enquêteurs. Agé de 20 ans et connu des services de police, il aurait déclaré aux policiers que c'était bien son couteau qui avait blessé la victime, tout en affirmant qu'il ne l'avait pas utilisé sciemment, mais que le jeune homme était tombé dessus. Il a également reconnu qu'il était ivre au moment des faits. Il a été mis en examen pour "tentative d'homicide volontaire" et écroué.

Violences aggravées

Au total, sept personnes ont été mises en examen. Les autres suspects l'ont été pour "violences aggravées en réunion avec menace ou usage d'une arme". L'un d'entre eux a été écroué, tous les autres, dont quatre mineurs, ont été placés sous contrôle judiciaire.

Un lynchage gratuit

Vendredi soir, Martin, un jeune géographe de 23 ans a été grièvement blessé par un groupe de personnes, apparemment pour une histoire de cigarette refusée, en descendant d'un tramway. Frappé et atteint par plusieurs coups de couteau, il a été hospitalisé au CHU de Grenoble dans un état grave.

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, qui s'est rendu sur place lundi, a annoncé dans la semaine un plan de sécurisation des transports, parallèlement à la poursuite d'opérations anti-drogue dans les cités sensibles.