Grégory : Marie-Ange Laroche déboutée

  • A
  • A
Grégory : Marie-Ange Laroche déboutée
@ Maxppp
Partagez sur :

La justice a rejeté mercredi sa demande de constitution de partie civile dans l’affaire Grégory.

Marie-Ange Laroche ne sera pas partie civile dans l’affaire dite du petit Grégory. La veuve de Bernard Laroche, un temps suspectée d’être l’assassin de l’enfant, a vu sa demande rejetée mercredi par la chambre d'instruction de Dijon.

Cette décision n’est pas franchement une surprise. En décembre 2009, le parquet de Dijon avait en effet requis l'irrecevabilité de la constitution de partie civile de Marie-Ange Laroche devant la chambre d'instruction de la cour d'appel, invoquant "l'absence de liens proches" entre Grégory Villemin et la veuve de Bernard Laroche.

Marie-Ange Laroche avait formulé cette demande le 2 novembre dernier. Et elle ne compte pas en rester là. "Nous allons nous pourvoir en cassation", a déclaré son avocat, Gérard Welzer. "Il est important que la plus haute juridiction française se penche sur le dossier, nous voulons participer à la recherche de la vérité", a-t-il poursuivi.

Le petit Grégory Villemin avait été retrouvé noyé dans la Vologne (Vosges) pieds et poings liés, le 16 octobre 1984. Pendant un temps, Bernard Laroche, le cousin du père de la victime, est suspecté du meurtre. Soumis à une pression médiatique et populaire inouïe, Jean-Marie Villemin s’était rendu le 29 mars 1985 au domicile de son cousin et l’avait abattu d’un coup de fusil.