Grande marée : deux pêcheurs morts, une quinzaine de sauvetages

  • A
  • A
Grande marée : deux pêcheurs morts, une quinzaine de sauvetages
@ NICOLAS TUCAT / AFP
Partagez sur :

FAITS DIVERS - Un homme, qui pratiquait la pêche à pied en Gironde, est mort samedi après avoir été emporté par une vague. En Bretagne, le corps sans vie d'un autre pêcheur a été découvert près de l'Île Grande. Une quinzaine de sauvetages de personnes prises au piège par les eaux ont par ailleurs eu lieu.

Un homme de 70 ans est décédé samedi à Verdon-sur-Mer, en Gironde, après avoir été emporté par une vague, rapporte le quotidien Sud-Ouest. Touriste originaire de Toulouse, il pratiquait la pêche à pied à l'occasion des grandes marées annoncées. Dans les Côtes d'Armor, c'est un autre pêcheur qui a trouvé la mort près de l'Île Grande, rapporte France 3 Bretagne. Plusieurs sauvetages de personnes prises au piège ont par ailleurs eu lieu. 

En Gironde, emporté par une vague. Malgré les conseils de revenir vers le bord, un septuagénaire a été happé par les vagues samedi vers 14 heures lors de la marée basse alors qu'il se trouvait sur une plage de Verdon-sur-Mer en Gironde. Sous les yeux de témoins, le pêcheur à pied a été déséquilibré par une vague avant d'être emporté par les flots. "La personne est tombée dans un trou ou a été déséquilibrée, puis a été emportée par le courant", ont indiqué les pompiers de la Gironde. L'âge de la victime ainsi que ses bottes de pêcheur ont pu influer sur ses difficultés à retrouver son équilibre.

Au niveau d'"une digue de rochers qui s'avance vers la mer", "la victime était là avec des amis, de la famille et pêchait", rapporte Jacques Bidalun, maire de Verdon-sur-Mer interrogé par Europe 1. Lorsque la marée est remontée, "les uns sont revenus sur le rivage en invitant la victime à faire comme eux parce que l'eau montait". Mais "le monsieur ne s'est pas rendu compte ni de la vitesse à laquelle montait l'eau ni de la force du courant " et "quand il a voulu sortir, il n'a pas pu" alors qu'il était "à 100 mètres", raconte-t-il. "C'est terrible", estime l'édile qui explique cependant que lors des grandes marées, "on ne peut pas interdire aux gens d'aller pêcher".

Le corps du septuagénaire a ensuite été repéré par le zodiac de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) à 400 m du rivage, puis récupéré par un hélicoptère Dauphin de service public de la Marine nationale basé à La Rochelle, a annoncé la préfecture maritime. La gendarmerie enquête désormais sur les circonstances de ce drame. 

En Bretagne, un pêcheur retrouvé mort. Un pêcheur à pied de 70 ans environ est décédé samedi au large de l’Île Grande, dans les Côtes d'Armor, a annoncé la préfecture maritime de l'Atlantique. Selon l'officier de permanence à la préfecture maritime, aucun lien ne pouvait être fait en l'état actuel de l'enquête entre le décès du pêcheur et la "marée du siècle" et ses très forts coefficients. Le pêcheur "a peut-être été surpris par la marée ou bien a été victime d'un arrêt cardiaque", a-t-on indiqué à la préfecture. C'est sa femme, restée sans nouvelle après son départ pour la pêche, qui a donné l'alerte. Le corps sans vie de l'homme a été localisé peu après 17 heures par un hélicoptère. Pris en charge par les pompiers, ces derniers n'ont pu que constater le décès.

Une quinzaine de personnes secourues. Toujours selon la Préfecture maritime, une quinzaine de personnes ont en outre été secourues alors qu'elles se trouvaient piégées par les grandes marées. Un hélicoptère de la sécurité civile qui était en vol de surveillance a ainsi hélitreuillé in extremis une femme prise au piège de la marée montante à Plouarzel  dans le Finistère. Les pompiers ont quant à eux sauvé deux adultes à Étables-sur-mer, en baie de Saint-Brieuc, deux personnes envasées dans les Côtes d'Armor et huit autres personnes à Saint-Malo où le coefficient de marée atteignait 119 ce jour.

>> LIRE AUSSI - La "marée du siècle" déferle sur la France

>> LIRE AUSSI - Malo-les-Bains : répétition générale avant la marée "du siècle"

>> LIRE AUSSI - Le littoral français s'organise avant les grandes marées