Gironde : un bâtiment squatté détruit par un incendie

  • A
  • A
Gironde : un bâtiment squatté détruit par un incendie
@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

Une soixantaine de demandeurs d’asile, pour la plupart Sahraouis, a dû être relogée samedi soir à Bordeaux suite à l’incendie du bâtiment désaffecté qu’ils squattaient. 

Samedi soir, un violent incendie s’est déclaré dans une usine désaffectée sur la rive droite de la Garonne à Bordeaux. La soixantaine de demandeurs d’asile, pour la plupart des hommes originaires du Sahara occidental, qui squattait le bâtiment, a dû être relogée dans la soirée. Il a fallu deux heures et plusieurs dizaines de pompiers pour circonscrire l’incendie, d’origine indéterminée, qui s’est déclenché aux alentours de 20h.

Les occupants (environ 60 selon la Préfecture de la Gironde, une centaine selon Eric Blaise, membre du Réseau éducation sans frontière accompagnant ces demandeurs d’asile) ont réussi à évacuer le bâtiment à temps. Ils y étaient installés depuis plusieurs mois. Peu avant minuit, ils étaient en cours d’acheminement par bus vers un gymnase de la ville où ils ont été relogés, a précisé la Préfecture à l’AFP. Le squat avait déjà été touché par un incendie accidentel qui n’avait pas fait de blessés en mai 2016.