Gironde : plus de 550 hectares de pins détruits dans deux incendies

  • A
  • A
Gironde : plus de 550 hectares de pins détruits dans deux incendies
Les pins ont été détruits jeudi dans deux incendies distincts, avec la sécheresse des dernières semaines et des vents provoquant des sautes de feu.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Les pins ont été détruits jeudi dans deux incendies distincts, avec la sécheresse des dernières semaines et des vents provoquant des sautes de feu.

Plus de 550 hectares de pins ont été détruits jeudi dans deux incendies distincts en Gironde, sur fond de conditions défavorables, avec la sécheresse des dernières semaines et des vents provoquant des sautes de feu, a-t-on appris auprès des pompiers.

Deux sapeurs-pompiers ont été très légèrement atteints, incommodés par un coup de chaud, tandis qu'un véhicule des pompiers a été détruit par le feu dans le plus important de ces deux incendies, à Cissac-Médoc, dans le nord de la Gironde, où quelque 170 soldats du feu restaient engagés en début de soirée, a-t-on précisé de même source.

Causes encore indéterminées. Cet incendie s'est déclaré, pour une cause encore indéterminée, vers 15h et, en un peu plus de quatre heures, avait détruit quelque 500 hectares de forêt, de pinède principalement, à 55 km au nord de Bordeaux. Aucun dégât matériel ou à habitations n'était recensé, a indiqué le colonel Jean-Paul Decellières, patron du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de Gironde.



Quatre Canadair en renfort. Quatre Canadair en rotation appuyaient l'action des pompiers, qui misaient dans leurs efforts sur les conditions météo des prochaines heures, avec une chute espérée des températures en soirée et une baisse des vents, encore soutenus vers 19h, a précisé l'officier.



Trois routes départementales coupées. Trois routes départementales ont été coupées à hauteur de l'incendie sur l'axe Pauillac-Hourtin, a indiqué par ailleurs la préfecture de Gironde. Le département, comme les Landes et le Lot-et-Garonne voisins, étaient en risque sévère incendies, en raison notamment d'une végétation asséchée par l'absence de pluies ces dernières semaines et de rafales de vents.

Le deuxième incendie, à 100 km du premier. Le deuxième incendie, à 100 km environ du premier, a détruit 50 hectares de pins près de Saint-Magne dans le sud de la Gironde . Environ 90 pompiers, dont des renforts du Lot-et-Garonne et des Landes, ainsi que de la Base aérienne-120 de Cazaux, ont été déployés contre ce foyer, qui s'est déclaré lui aussi peu après 15h et était fixé vers 17h.



Les pompiers se sont attachés dans un premier temps à sécuriser les zones sensibles -dont une zone d'entreprises- près des deux incendies et seules deux habitations, soit une demi-douzaine de personnes, avaient dû être évacuées par précaution en milieu d'après-midi, a-t-on précisé auprès du SDIS.