Noyé ligoté du bassin d'Arcachon : il s'agirait d'un suicide

  • A
  • A
Noyé ligoté du bassin d'Arcachon : il s'agirait d'un suicide
@ Max PPP
Partagez sur :

L’ENQUÊTE - La piste du suicide est aujourd'hui privilégiée pour expliquer la mort de cet homme dont le corps a été retrouvé fin août vers le bassin d’Arcachon.

Son corps a été retrouvé fin août, poignets et chevilles liés, lesté d'un bloc de pierre, dans un chenal menant au Bassin d'Arcachon. Pourtant, cet homme identifié depuis comme un Lyonnais de 37 ans, se serait bien suicidé. C'est en tout cas la thèse privilégiée par les enquêteurs aujourd'hui.

Il voulait mettre fin à ses jours. Le corps, repéré par un touriste, avait été découvert à marée basse le 21 août, dans la vase d'un chenal à La Teste-de-Buch. Il ne portait pas de papier, pas non plus de trace manifeste d'intervention extérieure. Il avait séjourné dans l'eau depuis au moins trois jours.

>> LIRE AUSSI - Gironde : un corps retrouvé noyé, membres liés et lesté de béton

L'enquête a permis de retrouver la trace de l'homme, dont les proches avaient signalé la disparition mi-août dans la région lyonnaise. Des écrits ont notamment été trouvés, dans lesquels l'homme exprimait une intention de vouloir mettre fin à ses jours loin de chez lui, a-t-on rapporté de même source, confirmant une information du quotidien Sud Ouest jeudi.

Des vérifications encore nécessaires.  Dès le début de l'enquête, et en dépit de la mise en scène élaborée et des liens, les enquêteurs n'avaient pas exclu l'hypothèse du suicide. Celle-ci est désormais privilégiée, même si des vérifications restent en cours.