Georges Tron menacé de prison

  • A
  • A
Georges Tron menacé de prison
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - La nouvelle avocate d'une des plaignantes estime qu'il n'a pas respecté son contrôle judiciaire.

Georges Tron ne respecterait pas son contrôle judiciaire. C'est en tout cas ce que prétend Me Yaël Mellul, la nouvelle avocate d'une des plaignantes, qui accusent le maire de Draveil de viol et agression sexuelle en réunion. Celle qui a repris le dossier à Gilbert Collard, désormais engagé au FN auprès de Marine Le Pen, affirme que Georges Tron a commis une infraction à son contrôle judiciaire. Photo à l'appui.

>> Lire aussi : "J'ai vu trop de choses"

Mercredi, lors d'une réunion publique de François Fillon à Corbeil-Essonnes, le maire de Draveil a rencontré l'un de ses anciens collaborateurs, témoin dans ce dossier, avec qui il est en conflit et qu'il a interdiction de rencontrer, tout comme une dizaine d'autres personnes.

"Toute violation du contrôle doit être sanctionnée"

"Il y avait dans une petite salle une personne que Georges Tron n'a pas le droit de voir, de quelque façon que ce soit. Toute violation du contrôle judiciaire doit être sanctionnée par de la détention provisoire", réclame Me Mellul au micro d'Europe 1. En clair, si l'infraction est prouvée, l'élu doit aller en prison.

Georges Tron, également joint par Europe 1, estime que tout cela n'est qu'une manoeuvre qui vise à le nuire. D'après le maire de Draveil, l'homme en question serait venu se faire photographier dans la salle peu après le début de la réunion publique, dans le seul but de le piéger.

Désormais, ce sont aux juges de trancher. Georges Tron est confiant, il est convaincu que l'affaire se soldera par un non-lieu.