Génocide rwandais : Rwamucyo interpellé

  • A
  • A
Génocide rwandais : Rwamucyo interpellé
@ MAXPPP
Partagez sur :

Cet ancien médecin de Maubeuge est suspecté d’avoir participé au génocide des Tutsi, en 1994.

Interpol le recherchait depuis 2006. Le médecin de nationalité rwandaise Eugène Rwamucyo, a été interpellé mercredi à Sannois, dans le Val d’Oise.

Il a été placé jeudi sous écrou extraditionnel dans l'attente de sa comparution devant la chambre de l'instruction. Cette dernière étant chargée d'émettre un avis sur la demande d'extradition de Kigali.

Ancien médecin travaillant à l’hôpital de Maubeuge, Eugène Rwamucyo pourrait être impliqué dans le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994. Il est notamment accusé par Kigali d'avoir participé à des réunions de responsables génocidaires à Butare, en 1994, dont l'une sous l'égide du Premier ministre de l'époque, Jean Kambanda, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Il nie les faits

Eugène Rwamucyo a toujours niéavoir participé à l'organisation de ces massacres qui ont fait 800.000 morts même s'il reconnaît avoir participé à des réunions avec des génocidaires. "Je n'ai pas participé de près ou de loin au génocide. Il n'y a rien contre moi. Je ne vois pas pourquoi la justice va m'arrêter", avait-il indiqué, en octobre 2009.

En plus du mandat d’arrêt international émis par Kigali, Eugène Rwamucyo est visé par une information judiciaire ouverte à Paris le 5 février 2008 pour génocide, crimes contre l'humanité et complicités après une plainte du Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR).