Gard : le parquet requiert la mise en examen des deux responsables allemands de la colonie inondée

  • A
  • A
Gard : le parquet requiert la mise en examen des deux responsables allemands de la colonie inondée
La colonie était installée sans autorisation sur un terrain inondable.@ Boris HORVAT / AFP
Partagez sur :

Le président et le vice-président allemands de l'association propriétaire du terrain où se trouvait une colonie inondée étaient en garde à vue depuis vendredi. Ils devraient être présentés à un juge d'instruction.

Le parquet de Nîmes a requis samedi la mise en examen de deux responsables allemands de la colonie de vacances installée sans autorisation à Saint-Julien-de-Peyrolas (Gard) où neuf enfants ont été légèrement blessés par la montée des eaux jeudi et un homme a disparu.

Une information judiciaire ouverte. Le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, a requis la mise en examen du président et du vice-président allemands de l'association Jugendförderung Saint-Antonius, propriétaire du terrain de camping de la colonie, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "blessures involontaires aggravées par la mise en danger d'autrui" et "création de camping sans permis". Les deux hommes vont être présentés à un juge d'instruction.

Le procureur requiert par ailleurs leur placement sous contrôle judiciaire et a demandé à leur encontre l'interdiction de se rendre à Saint-Julien-de-Peyrolas et de gérer le camping.