Fusillade à Paris : le suspect toujours recherché

  • A
  • A
Fusillade à Paris : le suspect toujours recherché
@ CAPTURE TWITTER
Partagez sur :

Un jeune couple a été abattu à la terrasse d'un bar du 14e arrondissement. L'enquête ne fait que commencer.

L’INFO. Une fusillade, survenue à la terrasse d'un bar du 14e arrondissement de Paris dimanche soir, a coûté la vie à un homme et une femme. Le tireur a pris la fuite. L'homme était âgé de 25 ans et la femme de 23 ans. Les motifs de cette attaque restent mystérieux et un long travail d'enquête s'annonce.

Que s’est-il passé ? Il est 20h50 dimanche soir lorsqu’un individu surgit devant un bar du 14e arrondissement de Paris. Avec un pistolet ou un revolver à la main, l’homme fait feu sur un couple attablé à la terrasse, visant l'homme et la femme à bout portant. Les témoins décrivent quatre ou cinq détonations. Puis le suspect prend la fuite, à pied.



Un voisin du bar a posté des photos sur Twitter :



Les victimes, des habitués du bar. Les deux victimes ont tenté de se réfugier à l'intérieur du bar. C'est là que l'homme est décédé. Sa compagne a, elle, succombé dans l'ambulance qui la conduisait à l'hôpital. Le couple n'avait eu affaire à la police que pour des dossiers mineurs : lui connu pour s'être trouvé en France en situation irrégulière, elle pour une intrusion dans un établissement scolaire. Très loin a priori du grand bandit, braqueur ou trafiquant de drogue.

"C'est un couple qui fréquente régulièrement l’établissent et est connu pour ne pas avoir eu de soucis particuliers avec le voisinage. Il s'agit d'une affaire qui est effectivement assez mystérieuse puisque nous n'avons pas de raisons sur ce que nous pouvons appeler maintenant un double homicide", a confié Jean-Jacques Herlem, le n°2 de la police judiciaire parisienne.

Autre photo postée par un riverain sur Twitter :



L'enquête s'annonce longue. La brigade criminelle de la police judiciaire parisienne a été saisie de l'enquête. L'autopsie qui est en cours va permettre d'en savoir un peu plus sur la cause de la mort des deux victimes, notamment de déterminer le nombre de balles dont ils ont été atteints, le calibre ainsi que la précision du tir. C'est un travail d'enquête minutieux qui commence donc pour la brigade criminelle sur ce qui ressemble bien à un règlement de comptes.