Fraude à la taxe carbone : un Danois mis en examen et écroué à Paris

  • A
  • A
Partagez sur :

Martin Thiasen est soupçonné d'avoir détourné 114 millions d'euros de taxe carbone entre 2008 et 2009.

INFO EUROPE 1

114 millions d'euros : c'est la somme qu'un Danois de 36 aurait fait perdre à l'État français en une année seulement, entre 2008 et 2009. Soupçonné de fraude à la taxe carbone - considérée comme "l'escroquerie du siècle" - Martin Thiasen a été mis en examen et écroué à Paris cette semaine, révèle Europe 1 vendredi.

Des "droits à polluer". Le Danois aurait acheté de manière illégale des "droits à polluer" hors taxe dans un pays étranger, avant de les revendre à des sociétés françaises à un prix incluant la TVA, puis d'investir les fonds dans une nouvelle opération. La TVA de 20%, elle, n'était jamais reversée à l'État. L'homme, qui a déjà sévi dans son pays d'origine, a déjà été condamné. Mais l'ampleur de la fraude en France serait cinq fois plus grande. L'escroc, parti vivre à Dubaï, ignorait qu'un juge d'instruction parisien le cherchait et qu'il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt. Il a donc été cueilli par la police danoise à l'occasion d'un retour à Copenhague et remis à la France cette semaine.

La lutte contre la fraude à la taxe carbone s'intensifie depuis quelques mois en France. La semaine dernière, un Français, accusé d'avoir indûment récolté 60 millions d'euros découlant de l'énorme fraude à la TVA sur le marché du CO2, a été extradé des États-Unis vers la France.