Francis Heaulme dit avoir été agressé par des codétenus

  • A
  • A
Francis Heaulme dit avoir été agressé par des codétenus
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le "routard du crime" détenu au sein de la prison d'Ensisheim affirme avoir été agressé par ses semblables au début du mois.

Le tueur en série Francis Heaulme affirme avoir été victime d'une agression de la part de codétenus de la prison d'Ensisheim, dans le Haut-Rhin, où il est incarcéré après des condamnations pour neuf meurtres.

>> LIRE AUSSI - Dans le box avec Francis Heaulme 

Une agression après un documentaire sur le tueur. "Il s'est fait tabasser, il a pris des coups de pieds dans le ventre", a rapporté son avocate nancéienne Liliane Glock jeudi. Selon elle l'agression a eu lieu au début du mois après la diffusion d'un documentaire à la télévision sur le tueur. "Nous réfléchissons à un dépôt de plainte", a ajouté Me Glock.

L'administration pénitentiaire a indiqué que "des investigations sont en cours suite aux déclarations" de Francis Heaulme, et que le parquet avait été saisi. "D'après les collègues de la prison, il n'y a eu aucun rapport sur un incident avec Heaulme, rien n'a été établi", a indiqué pour sa part le responsable régional d'un syndicat pénitentiaire. "Ce n'est pas impossible mais cela semble étonnant, ce genre d'agressions n'est pas fréquent à Ensisheim, où sont réunis des profils de longues peines", a-t-il ajouté.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi le procès Heaulme a été renvoyé

Le "routard du crime", condamné sept fois. Francis Heaulme, 55 ans, a déjà été condamné sept fois pour neuf meurtres, dont deux fois à la perpétuité. Il a été surnommé le "routard du crime" pour ses meurtres commis au hasard de ses vagabondages à travers la France entre 1984, date de son premier crime établi, et son arrestation le 7 janvier 1992. Il est incarcéré depuis cette date. Il doit par ailleurs être jugé pour un double meurtre d'enfants à Montigny-lès-Metz en 1986 - double crime pour lequel Patrick Dils a passé à tort 15 ans en prison.