Foudre sur le parc Monceau : "J’ai immédiatement fait un massage cardiaque"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Onze personnes dont neuf enfants ont été blessées samedi au parc Monceau, en raison de la foudre. Pascal, sapeur-pompier, se promenait à proximité du parc. Il a pu prodiguer les premiers soins.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Son geste a peut-être permis de sauver une vie. Pascal, sapeur-pompier à Paris, était de repos samedi après-midi. Il se promenait à proximité du parc Monceau lorsque l’orage a frappé, blessant deux adultes et neuf enfants. 

"J’ai vu un groupe de personnes totalement hébétées, assises par terre, couchées". "Une personne affolée, en train de courir, m’a expliqué qu’un groupe d’enfants et d’adultes avait pris la foudre dans le parc", témoigne-t-il sur Europe 1. "Je suis immédiatement intervenu et là, j’ai vu un groupe de personnes totalement hébétées, assises par terre, couchées. Un des enfants était en arrêt cardiaque, donc j’ai immédiatement fait un massage cardiaque et une ventilation artificielle. Ensuite, j’ai fait alerter les secours et suis resté sur place pendant toute l’intervention jusqu’à leur arrivée", continue-t-il.

"N'importe qui aurait pu le faire". "Ce que j’ai fait, n’importe quelle personne aurait pu le faire. Il suffit d’être formé", explique le pompier, avant de rappeler que "sans massage cardiaque, quand on a le cœur qui est arrêté, la mort est assurée dans les trois minutes." Six personnes sont dans un état grave. Le pronostic vital d'un enfant est engagé.

>> Retrouvez toutes les informations sur l'accident survenu au Parc Monceau