Floure : où est passé Ludovic ?

  • A
  • A
Floure : où est passé Ludovic ?
Ludovic, 16 ans, n'est pas réapparu depuis dimanche. Trois personnes ont été placées en garde à vue.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'adolescent a disparu depuis un vol de cannabis qui a mal tourné dimanche soir.

>> Mise à jour - Ludovic aurait été aperçu vivant et en parfait état de santé mercredi soir, selon plusieurs témoignages émanant de l'entourage proche de l'adolescent et évoqués vendredi par le parquet. Ces nouveaux éléments sont pris très au sérieux par les enquêteurs qui privilégient désormais la piste de la fugue.

santé depuis sa mystérieuse disparition dans la nuit de dimanche à lundi, a indiqué le parquet vendredi. Pour la première fois "depuis le début de la semaine, on a une piste sérieuse qui semble nous indiquer qu'il a été vu vivant et en bonne santé, et pas du tout en situation de danger, mercredi", a dit le vice-procureur de Carcassonne, Philippe Romanello.

Que s'est-il passé dimanche dernier, dans la soirée, à Floure, près de Carcassonne ? Ludovic, un adolescent de 16 ans, a disparu dans des circonstances troubles. D'intenses moyens de recherche sont mobilisés depuis mais l'adolescent reste introuvable. 

Une expédition pour voler du cannabis

Selon le parquet de Carcassonne Ludovic, son frère et un autre comparse avaient entrepris d'aller voler des pieds de cannabis dans le jardin d'une villa de Floure. Les trois jeunes connaissaient vaguement le jeune qui cultivait illégalement les plants chez son père. Ludovic est chargé de faire le guet lorsque le propriétaire des lieux surgit, armé d'un fusil. Le trio se disperse immédiatement.

Mais depuis, Joseph, le frère de Ludovic, n'a plus aucune nouvelle de ce dernier. "Je me suis caché. Je pensais qu'il était rentré à la maison donc je suis rentré aussi le lendemain matin. Je ne sais pas s'il a peur de revenir. Mais s'il était dans la nature, il serait déjà rentré. Je le connais bien, il est malin : si on le lâche dans la nature, il se débrouille avec un bout de bois", assure Joseph sur Europe 1.

Séquestré et menacé

Quant au troisième larron de l'équipée, il a été rattrapé par ses poursuivants et séquestré pendant plusieurs heures. Il aurait même été menacé par une arme à feu et un coup de feu aurait été tiré pour l'impressionner.

C'est à ce titre que le propriétaire des plants de cannabis, son frère et un troisième individu, propriétaire du fusil et décrit comme "très défavorablement connu", ont été placés en garde à vue jeudi. Ils doivent être jugés vendredi en comparution immédiate pour séquestration, violences aggravées parce que commises avec arme et en réunion, détention et usage de stupéfiants, et détention d'une arme de quatrième catégorie, en l'occurrence un fusil à canon scié. Ils ne sont néanmoins pas mis en cause pour la disparition elle-même, mais pour des faits de violence qui l'ont précédée, a précisé le vice-procureur. Tous trois ont été écroués dans l'attente de leur jugement. Deux d'entre eux ont des antécédents judiciaires.

Leur mise en cause n'éclaircit pas pour autant le sort de Ludovic. Au cours de leur garde à vue, "ils ont minimisé leur volonté de nuire et dit n'avoir aucune explication quant à la disparition" du jeune homme, a indiqué le vice-procureur de Carcassonne. Or leurs déclarations concordent avec celles faites par celui qu'ils ont séquestré.

Caché, blessé ?

Ludovic, lui, est toujours introuvable. Une trentaine de gendarmes, appuyés par une équipe cynophile et un hélicoptère, explorent le secteur. Des plongeurs ont également sondé les deux cours d'eau qui croisent le chemin qu'aurait dû emprunter Ludovic pour rentrer chez lui. Très sceptique quant à une implication des trois prévenus, le vice-procureur a dit n'écarter par ailleurs aucune autre hypothèse : que Ludovic ait eu un accident dans sa fuite par exemple, ou même qu'il se cache encore. Mais il a admis que les enquêteurs disposaient de très peu d'indices.

Le grand-père de l'adolescent est pour sa part persuadé que Ludovic n'a pas fait de fugue. "C'est pas ses habitudes. S'il nous écoute, qu'il nous donne signe de vie", demande-t-il sur Europe 1.

Les recherches doivent reprendre vendredi matin.