Flashé sur une route qui n'existe pas

  • A
  • A
Flashé sur une route qui n'existe pas
@ MaxPPP
Partagez sur :

Un automobiliste tente de faire reconnaître son erreur à l'administration.

Un automobiliste de l'Allier tente de faire reconnaître son erreur à l'administration : il a reçu un PV pour un excès de vitesse... sur une route qui n'existe pas, rapporte La Montagne. Le courrier que Frédéric Pion a reçu mentionne qu'il a été flashé à 57 km/h  à Verneix, sur la RD 2371, rue Victor Hugo. Problème, la petite commune de Verneix n'a pas de rue Victor Hugo et la RD 2371 passe à plus de dix kilomètres de là.

L'automobiliste a donc contesté sa contravention et fourni de nombreuses attestations, comme celle du maire de Verneix, mais l'administration ne veut rien savoir et a majoré son amende. Frédéric Pion doit maintenant 300 euros au Trésor public.