Finistère : le curé interrompt sa messe pour aller se jeter d'un viaduc

  • A
  • A
Finistère : le curé interrompt sa messe pour aller se jeter d'un viaduc
Le curé, qui célébrait la messe dans l'église Saint-Melaine de Morlaix, s'est jeté peu après 19H00 depuis l'extrémité d'un viaduc.@ AFP
Partagez sur :

L'homme, qui s’est cassé le fémur après son geste, a été hospitalisé a indiqué une source policière.

Un prêtre a abandonné ses fidèles en pleine messe jeudi soir à Morlaix (Finistère) pour courir jusqu'au viaduc qui enjambe la ville et se jeter dans le vide, a-t-on appris vendredi auprès de la police, qui a précisé que ses jours n'étaient pas en danger. "Après sa célébration, le prêtre a ôté sa soutane pour aller se jeter du viaduc", a indiqué cette source policière, qui a précisé que l'homme s'était cassé le fémur après être tombé dans un bosquet.

Tentative de suicide. Le curé, qui célébrait la messe dans l'église Saint-Melaine, s'est jeté peu après 19 heures depuis une extrémité de ce viaduc qui culmine à 61 mètres de haut et sur lequel passent les trains de la ligne Paris-Brest. "Il a été hospitalisé, mais ses jours ne sont pas en danger", a assuré la même source policière, évoquant "une tentative de suicide". "On ne sait pas le pourquoi de ce geste", a réagi de son côté un responsable du diocèse, précisant que le prêtre, âgé d'une trentaine d'années, avait été opéré dans la matinée. "On l'entoure fraternellement", a-t-il ajouté.

Un geste rarissime. Un prêtre de Sainte-Mère-Église (Manche), âgé de 50 ans, s'était suicidé en décembre 2013, un geste que le diocèse de Coutances avait à l'époque qualifié de "rarissime en France". Dans un article relatif à ce drame, le journal La Croix évoquait une surcharge de travail et de responsabilités pour les jeunes prêtres.