Finistère : décès d'une fillette de 5 ans d'une méningite de type B

  • A
  • A
Finistère : décès d'une fillette de 5 ans d'une méningite de type B
Transportée au CHU de Brest la veille, la fillette est décédée mardi soir.@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Une fillette de 5 ans, scolarisée dans le Finistère, est décédée mardi soir après avoir contracté une méningite de type B.

Une fillette de 5 ans est décédée mardi soir d'une méningite de type B au CHU de Brest où elle avait été transportée la veille, a-t-on appris auprès de la mairie de Pouldergat, dans le Finistère où elle était scolarisée et de l'Agence régionale de santé (ARS).

Hospitalisée lundi, décédée mardi. "Elle est décédée à Brest hier soir", a indiqué le maire de la commune Gaby Le Guellec, précisant que la fillette avait été hospitalisée à Brest lundi. "Malgré tous les efforts qui ont été déployés, ils n'ont pas réussi à la sauver", a-t-il ajouté à propos de l'enfant scolarisé en grande section à l'école maternelle Yves Riou. "L'ARS (Agence régionale de santé) a mis en contact l'école avec la médecine scolaire", a poursuivi Gaby Le Guellec, ajoutant qu'un médecin et une infirmière s'étaient rendus dans l'établissement scolaire mardi afin de prévenir les parents de ce cas de méningite.

Les conditions n'étaient pas réunies pour un vaccin. "Les familles se sont précipitées à la pharmacie pour trouver des antibiotiques", a assuré l'élu. L'ARS a précisé qu'une soixantaine de personnes s'étaient vues prescrire des antibiotiques. "Il faut qu'il y ait eu un contact long et prolongé avec la personne" infectée, a expliqué Pierre Guillaumot, médecin-inspecteur à l'ARS de Bretagne et directeur adjoint à la Veille et Sécurité sanitaire. Il a précisé qu'il existait un vaccin contre ce type de méningite, "une infection invasive à méningocoque B", qui ne pouvait cependant être utilisé que dans certaines conditions qui n'étaient pas réunies pour cette affaire. Une psychologue scolaire s'est rendu mercredi matin dans l'école, a précisé GabyLe Guellec.