Fessenheim : les militants de Greenpeace libérés

  • A
  • A
Fessenheim : les militants de Greenpeace libérés
@ FREDERIC MICHEL /EUROPE 1
Partagez sur :

Les 55 militants placés en garde à vue après l'intrusion de mardi seront jugés le 4 septembre prochain.

Les 55 militants de Greenpeace, placés en garde à vue mardi après s'être introduits dans l'enceinte de la centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, vont être libérés d'ici à mercredi soir et seront jugés devant le tribunal correctionnel de Colmar le 4 septembre, a annoncé mercredi le parquet. Les militants, dont deux seulement sont Français et les autres de 17 nationalités différentes, comparaîtront pour "violation de domicile" et "dégradations volontaires en réunion", a précisé lors d'une conférence de presse le procureur adjoint de Colmar, Philippe Vannier. Ils encourent cinq ans de prison.

sur le même sujet, sujet,

INTRUSION - Fessenheim : le coup de force de Greenpeace

LA RÉPONSE - Fessenheim : la sécurité des centrales renforcée

LE SOUTIEN - EELV "félicite" Greenpeace