Femme percutée par un RER : un homme mis en examen

  • A
  • A
Femme percutée par un RER : un homme mis en examen
(Photo d'illustration)@ REUTERS
Partagez sur :

Il s'était rendu à la police vendredi soir en s'accusant d'être à l'origine de la bousculade accidentelle.

L'INFO. L'homme qui s'était rendu à la police dans l'enquête sur la mort d'une septuagénaire percutée par une rame de RER à Paris, après une bousculade accidentelle, a été mis en examen lundi et incarcéré. Il a été mis en examen pour "homicide involontaire" et "non assistance à personne en danger", a précisé cette source. Il a demandé un délai pour préparer sa défense et a été incarcéré jusqu'à mercredi, jour du débat sur son placement en détention provisoire qui est réclamé par le parquet.

Il aurait tenté de rattraper la victime. Cet homme, qui aura 25 ans la semaine prochaine, s'était présenté vendredi soir dans un commissariat parisien où il avait été placé en garde à vue. Le 30 avril, dans l'enceinte de la station du RER B Cité-Universitaire, l'homme avait enjambé le tourniquet donnant accès au quai, déséquilibrant une voyageuse de 74 ans qui avait heurté dans sa chute le marche-pied du train au moment où il entrait en gare.

Souffrant d'un traumatisme crânien et de douleurs au dos, la victime avait été admise à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière où elle était décédée peu après. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme n'aurait pas bousculé volontairement la victime et aurait tenté de la rattraper avant de prendre la fuite.