Fécamp : le corps du Finlandais retrouvé

  • A
  • A
Fécamp : le corps du Finlandais retrouvé
Météo France lance une nouvelle alerte sur la pointe de la Bretagne de jeudi après-midi à vendredi matin.@ MAXPPP
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">INFO E1</CUSTOM> - Un homme de 24 ans est mort après avoir voulu se baigner malgré la mer démontée.

Un jeune Finlandais qui avait voulu se baigner dans la Manche avec un ami, vendredi, peu avant 5 heures du matin, avait disparu, emporté par les vagues, dans une mer démontée. Le corps du jeune homme a été découvert sans vie sur la plage par un promeneur dans l'après-midi, selon les informations d'Europe 1.

Les deux hommes étaient, semble-t-il, sous l’emprise de l’alcool. L’un d’eux a voulu se baigner. Il s'était dénudé et attaché une corde autour de la taille, pour que son ami puisse le retenir depuis la plage. Mais la mer a été plus forte.

Alerte sur le littoral, jusqu'à vendredi midi

Méteo France a lancé une nouvelle alerte sur le littoral, jusqu'à vendredi midi. Une première alerte aux très fortes vagues avait été lancée en début de semaine dans l’Ouest. Météo France a émis un avis similaire sur la pointe de la Bretagne.

De nouveau, l’océan doit déferler avec violence sur les côtes du littoral breton, entre Penmarc'h et l'île de Batz. A l’origine du phénomène, une profonde dépression en provenance d’Irlande entraînant des vents violents, susceptibles eux-mêmes d’occasionner de très fortes vagues sur le littoral, ainsi qu’une élévation temporaire du niveau de la mer.

Des vents violents

A l’origine du phénomène, une profonde dépression qui se déplace depuis quelques jours sur le nord de l'Europe, et qui entraîne des vents violents, susceptibles eux-mêmes d’occasionner de très fortes vagues sur le littoral, ainsi qu’une élévation temporaire du niveau de la mer. Jeudi, les rafales de vent les plus fortes ont été enregistrées à 104 km/h au cap Gris-Nez, et 97 km/h au cap de la Hève.

Le vent a également soufflé dans les terres. Météo-France avait prévu, dans la nuit de jeudi à vendredi, des rafales allant jusqu'à 90km/h, voire 100 km/h dans la zone allant de Normandie jusqu'au plateau picard. Sur les crêtes des Vosges, les rafales pouvaient même dépasser les 100 km/h.

Les bourrasques doivent continuer ce vendredi : des rafales pouvant atteindre 80-90 km/h sont attendues sur les Vosges et sur l'ensemble du littoral. Au cap Corse, elles pourraient passer la barre des 100 km/h.