Fausse alerte à la bombe à Saint-Lazare

  • A
  • A
Fausse alerte à la bombe à Saint-Lazare
@ Max PPP
Partagez sur :

La gare parisienne a été évacuée lundi en début d'après-midi à la suite d’une fausse alerte.

La circulation des trains a été perturbée à Saint-Lazare lundi en début d'après-midi. La gare parisienne a été évacuée, après une alerte à la bombe, qui s'est révélée sans fondement, avant d'être rouverte une demi-heure plus tard.

La RATP faisait état d’un "colis suspect" sur son site internet. Des équipes spécialisées ont été envoyées sur place pour inspecter les lieux et n'ont rien trouvé. Durant l'évacuation, les métros ne se sont plus arrêtés à la station. Les lignes 3, 12, 13 et 14 ont été concernées. Le trafic sur la ligne 4 du métro a également été perturbé en raison d'un colis suspect, avant de reprendre progressivement.

"Menace imminente"

Cette alerte à la bombe intervient alors que les autorités ont récemment fait état d'une "menace imminente d'attentat". Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, avait affirmé la semaine dernière que la menace terroriste en France était "réelle".

La Brigade criminelle de la Police judiciaire parisienne a été chargée d'enquêter. C'est elle, également, qui enquête sur la fausse alerte à la bombe qui avait provoqué l'évacuation de la Tour Eiffel et du Champ-de-Mars, le 14 septembre dernier. Dans la même soirée, la station de métro et RER Saint-Michel a également été évacuée. Et la nuit suivante, cinq Français, un Togolais et un Malgache ont été pris en otage à Arlit, dans le nord du Niger. Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l'enlèvement, et a lancé une mise en garde à Paris.